Tenir bon au Nicaragua, malgré la violence

Revendiquant la justice et appelant la démission du Président, des centaines de Nicaraguayens ont été tués et des milliers ont été blessés au cours des derniers mois. Et la situation ne fait que s’aggraver. Alors que la voix des manifestations populaires s’élève, les tentatives violentes cherchant à les étouffer s’intensifient.

La situation est particulièrement désastreuse pour les femmes. À ce moment critique, une subvention du Fonds MATCH soutient les femmes dans la continuation de leurs activités militantes en défense des droits reproductifs au sein de certaines des communautés les plus conservatrices.

Le partenaire du Fonds MATCH (nom omis pour des raisons de sécurité) a organisé treize sessions de formation au cours des six derniers mois qui cherchent à donner aux jeunes femmes l’information leur permettant d’éviter les grossesses non désirées, les MTS, le VIH et le SIDA.

L’organisme transmet le message suivant à ceux et celles qui appuient le fonds MATCH : “En pleine insécurité politique, sociale et économique, cette subvention nous est d’une aide incalculable.”