Nous célébrons les femmes noires qui ont aidé à bâtir Le Fonds MATCH

Rosemary Brown a un jour qualifié le Fonds MATCH de «miracle révolutionnaire ». À titre de directrice générale du Fonds MATCH de 1989 à 1991, et présidente du conseil au début des années 2000, elle était émerveillée par l’impact qu’un si petit groupe pouvait avoir sur autant de vies.

Presque 20 ans plus tard, le Fonds MATCH continue d’être digne des éloges de Rosemary. Oui, le travail du Fonds MATCH est révolutionnaire. Mais il ne s’agit pas d’un miracle. Alors que nous célébrons le Mois de l’histoire des Noirs 2019, prenons le temps d’honorer les femmes noires extraordinaires qui ont construit cet organisme de toutepièce.

Madonna Larbi a dirigé le Fonds MATCH dans les années 90. Lorsqu’on lui a demandé d’emmener 60 femmes à la Conférence mondiale de Beijing, elle aurait pu choisir la voie de la facilité. Cependant, elle a plutôt choisi de sauter dans un canoë et de ramer d’une île indonésienne à l’autre pour trouver des femmes qui n’auraient pas été représentées autrement. «J’ai mis en pratique ce que je prêchais », dit Madonna. Et ce qu’elle prônait c’était d’amplifier les voix qui étaient le plus touchées par les politiques mondiales, mais le moins souvent entendues – une valeur fondamentale du travail du Fonds MATCH encore aujourd’hui.

Patricia Harewood a présidé le conseil au moment où le Fonds MATCH avait presque perdu tout son financement parce qu’elle avait la conviction profonde que le Fonds était plus nécessaire que jamais. L’organisme «reste pertinent parce que les femmes […] continuent de trouver des moyens de survivre et d’affronter l’inégalité des genres, des races, des sexes et des classes malgré les autres défis importants qui les entourent », dit-elle. Sans le leadership de Patricia, le Fonds ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui : un rassembleur mondial, un bâtisseur de mouvements et un investisseur dans le travail le plus courageux à l’échelle locale et communautaire.

Afin de célébrer le leadership de ces femmes noires fortes et plusieurs autres (Mairuth Sarsfield! Glenda
Simms! Maxine Ifill!
), l’honorable Jean Augustine prendra parole le 19 février au Rideau Club d’Ottawa dans le cadre de son cycle de conférenciers distingués, coorganisés par le Fonds MATCH. Étant donné le soutien qu’elle apporte à notre organisme depuis très longtemps et à titre de grande pionnière, nous sommes ravis de voir Mme Augustine se joindre à nous pour célébrer le Mois de l’histoire des Noirs. Nous sommes impatients de rapporter ses sages paroles lors de notre prochaine édition.