Le Fonds MATCH démarre la toute première Semaine de l’égalité des sexes avec son événement « L’égalité des sexes dans un monde millénaire »

Le Fonds MATCH international pour la femme a donné le coup d’envoi à la toute première Semaine de l’égalité des sexes avec notre événement intitulé «L’égalité des sexes dans un monde millénaire ». 

Le 24 septembre, plus de 150 féministes ont rempli le Rideau Club à Ottawa dans le but de parler de l’égalité des sexes et des milléniaux, des mouvements et organismes de femmes internationaux, et de la responsabilité du Canada dans la réalisation de l’égalité des sexes de notre vivant.

«Je ne crois pas qu’il y ait jamais eu autant de féministes réunies au même endroit» dit Jess Tomlin, PDG du Fonds MATCH.

Le programme de la soirée comprenait un discours prononcé par l’honorable Maryam Monsef, la ministre de la Condition féminine, de nouvelles données fournies par Abacus Data en matière d’égalité des sexes du point de vue des milléniaux canadiens, le dévoilement de la nouvelle campagne du Fonds MATCH intitulée « Pas de solution magique », ainsi qu’un panel d’experts.

Pour démarrer la soirée, l’honorable Maryam Monsef a prononcé un discours inspirant qui soulignait que l’égalité des sexes nous bénéficiait tous, que les milléniaux jouaient un rôle très important pour y parvenir, et qu’il devrait s’agir d’une grande priorité pour le gouvernement fédéral du Canada. « Nous réalisons – alors que les féministes le disent depuis des décennies – que l’égalité des sexes, ce n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est aussi la chose intelligente à faire », ajoute Monsef.

« La toute première Semaine de l’égalité des sexes nous invite à faire le point sur l’évolution de l’égalité des sexes et à évaluer le travail qu’il reste encore à faire si on veut permettre à tout le monde de réaliser son plein potentiel. »

Ensuite, Jess Tomlin, PDG du Fonds MATCH, aux côtés de Charlene Codner et de Rebecca Hamilton de Fish Out of Water Design (Toronto), ont dévoilé notre nouvelle campagne intitulée « Pas de solution magique ».

Les éléments visuels provocants jouent avec l’idée qu’il n’existe pas de solution magique pour régler les problèmes auxquels font face les femmes partout au monde, tels que l’égalité des sexes, le mariage des enfants et l’homophobie. La transformation des vies des femmes et des enfants autour du monde exige des solutions graduelles à long terme qui commencent avec le financement des organismes communautaires de défense des droits de la femme – et non des solutions de fortune temporaires.

Enfin, les conférencières Giséle Baraka Bashige, Kerry-Jo Ford Lyn, Julie Lalonde, Wariri Muhungi, David Coletto, et la modératrice Joanna Kerr sont montées sur scène afin de discuter des défis et des opportunités présentés par les milléniaux en matière d’égalité des sexes.

Parmi les thèmes abordés, citons : les défis uniques à la génération millénaire, la ténacité des mouvements féministes dans l’ère numérique, les médias sociaux et le bien-être émotionnel, ainsi que l’épuisement des militants. Vous pouvez visionner l’intégralité du panel ici.

« Cette génération en est la plus souple en matière de genre et de regard positif sur le sexe, et ça en dit long sur l’insistance des autres générations sur le mode binaire. » – Kerry-Jo Ford Lyn

Nous remercions tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cet événement. Voir des féministes de tous âges, de toutes origines et de secteurs se rassembler afin de célébrer une semaine si décisive pour le Canada indique que le futur est véritablement féministe.

 

Pour en savoir plus :

Notre communiqué de presse

Article dans Ignite Magazine

Campagne « Pas de solution magique »

Album photo Facebook