Pleins feux sur une féministe pionnière : Gisèle Baraka Bashige

Gisèle s’emploie à dire la vérité, à œuvrer pour la paix et à défendre les droits de la personne en République démocratique du Congo (RDC). Journaliste à Mama Radio, un partenaire du Fonds MATCH, Gisèle ne craint pas de dire les choses comme elle les voit, particulièrement lorsqu’il s’agit de la vie des femmes et des filles. 

À cause des conflits qui durent depuis des années en RDC, des centaines de milliers de personnes déplacées, parmi lesquelles plus de la moitié sont des femmes et des enfants, se sont réinstallées dans le Sud-Kivu. Les femmes et les filles qui cherchent refuge vivent sous la menace constante de violences sexuelles; de ce fait, elles doivent faire des choix difficiles dans le champ de mines que représentent la violence qu’elles fuient et la violence potentielle.

Gisèle elle-même en sait beaucoup sur les choix difficiles. En tant que travailleuse sociale professionnelle devenue animatrice à la radio, elle a tout vu. Gisèle est toutefois plus qu’une voix à la radio, elle est une enfant du millénaire qui transmet un message. Elle s’est rendue dans les huit territoires du Sud-Kivu et dans le reste du monde pour aider des femmes, des réfugiés et des personnes en situation d’un handicap à comprendre leurs droits et à les réclamer.

En raison de son travail orienté vers la résolution pacifique de conflits, le Département d’État américain l’a récemment invitée à participer à son Programme de leadership pour visiteurs internationaux.