Rencontre des femmes ministres des affaires étrangères à Montréal

Le visage du pouvoir change. Le 21 et 22 septembre, la ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, a coanimé une rencontre de femmes ministres des affaires étrangères à Montréal – la première rencontre en son genre. Le Fonds MATCH est intervenu dans le cadre de ce rassemblement historique. De concert avec plusieurs autres organismes canadiens, nous avons  négocié la participation de 10 militantes féministes du monde entier aux causeries-déjeuner avec les ministres des affaires étrangères.

Deux des partenaires du Fonds MATCH, Theo Sowa du Fonds africain pour le développement de la femme, et Gisèle Baraka, de l’AFEM (Association des femmes des médias du Sud Kivu) – comptait parmi les représentants de la société civile qui ont soulevé des questions portant sur les droits de la femme dans le cadre de politiques étrangères féministes. Notre coalition informelle a également organisé une série d’événements parallèles, y compris un panel public à Montréal composé entre autres de Theo et de la ministre Karina Gould, ainsi qu’un dialogue sur la société civile. De concert avec nos partenaires et nos alliés, nous contribuons à la redéfinition de notre politique étrangère, en vue de mettre à l’avant-plan une perspective féministe.

Lisez notre communiqué final sur le rassemblement, ainsi que l’article publié par Open Canada le 25 septembre sur les rencontres : « For women foreign ministers and activists, a historic first in Montreal. »